Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2010 7 14 /02 /février /2010 18:26
le perthus blog

Pour répondre aux interrogations des habitants du Perthus et des communes voisines, sur le passage de la THT dans un nouveau tunnel sous les Albères, Claude Picas, maire du Perthus a demandé au chef de projet de RTE de venir donner des explications à ses concitoyens.

Malgré le froid, 80 personnes au moins ont fait le déplacement pour venir exprimer leur désarroi...

Après une brève présentation du projet de tracé, le débat s’engage :

Les habitants sont plus qu’inquiets de voir passer un nouveau tunnel sous leur village déjà très impacté par les deux tunnels du TGV.

Le passage de la THT à l’ouest de la LGV qui seul permettrait d’éviter le village n’est pourtant pas retenu, RTE préférant profiter des études géologiques déjà réalisées par TPFerro, probablement par soucis d’économie…

Et pourtant l’homme doit rester au centre du projet et non les capitaux!!

Alors qu’il n’est question ici que d’argent, preuve en est, le refus par RTE d’engager une nouvelle étude peut-être couteuse, on apprend pire encore, le projet de RTE d’utiliser pour les travaux un tunnelier d’occasion afin de faire des économies, résultat : un tunnel au diamètre supérieur à ce qui était prévu !

A ce moment de la réunion, le désespoir des riverains se transforme en colère.

« Personne ne tient compte de nous » lance une habitante en voyant sur le plan sa maison coincée entre le TGV et la THT !

Et qu’en est-il des problèmes d’eau, de santé ou de chauffe ? Si RTE commence à vouloir faire des économies, ne vont-ils pas tout bâcler pour en finir au plus vite ?

 

Résultat : le refus catégorique du projet de tunnel par une population unanime et la mobilisation des élus locaux et des associations citoyennes ont fait reculer RTE et la CNDP ! Alors que la réunion de synthèse organisée à Perpignan le jeudi 11 février devait clôturer la concertation, Georges Mercadal et RTE ont été obligés d’annoncer sa prolongation  jusqu’au 18 mars.

Ce n’est certes qu’une petite victoire, bien provisoire, mais elle nous encourage à intensifier la lutte, aux côtés des populations et des élus des Albères, pour obtenir le retrait pur et simple du projet.

Partager cet article

Repost 0
Published by Defensa de la terra
commenter cet article

commentaires

Margarida 15/02/2010 02:08




C'est la preuve que lorsqu'une population trouve le courage de résister aux grosses entreprises, malgré la différence de force, la victoire, même modeste, est possible.
Nous devons retrouver le goût de la lutte au lieu de nous laisser émasculer et décérébrer par les lavages de cerveaux au quotidien qu'on nous inflige à travers les infos
des médias, du genre "il faut vivre avec son temps" "le monde évolue" "il faut suivre parce que de toute façon on ne peut rien faire" etc... Tout çà c'est du pipeau de propagande intuité par
ceux à qui profite le crime ! Les peuples qui sauront rester debout face aux grands lobbies financiers et industriels qui nous déshumanisent pour mieux nous dominer s'apercevront
alors que le géant n’a d’autre force que celle que nous lui accordons, sans notre défaitisme et face à notre détermination il s'écroulera! Arrêtons le massacre, soyons les dignes
héritiers des Angelets de la Terra, redevenons des guerriers !
 DEBOUT LES MORTS !!