Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 décembre 2012 4 13 /12 /décembre /2012 11:06

Madame, Monsieur,

 

Defensa de la Terra est une association de lutte contre la ligne électrique THT entre la France et l’Espagne. Depuis plusieurs années nous sommes aux cotés des communes les plus  impactées par ce projet, en effet nous travaillons en étroite collaboration avec Claude Picas, maire du Perthus, commune déjà très impactée par les deux tunnels LGV et maintenant par un troisième  celui de la THT,  avec la commune de Baixas dont la superficie du poste de conversion va tripler, entrainant une augmentation considérable des champs électromagnétiques à proximité, la commune de Montesquieu des Albères qui accueillera sur son territoire l’ensemble des déblais de la partie française du tunnel…

 

L’ensemble des associations d’opposants, le CG66, les maires des communes impactées se sont battus durant de nombreuses années contre ce projet injuste et mercantile. La décision de RTE de faire une ligne enfouie à courant continu a suffi à quelques-uns pour stopper le combat et mettre en place une « vigilance ». Mais l’essence même du projet, son coût, son impact sur la santé et l’environnement ne sont dénoncés que par nous.  Dépenser plus de 700 millions d’euros dans une ligne électrique en temps de crise est purement scandaleux alors même que ce projet a pour unique but  de permettre à RTE et son homologue espagnol  REE  de faire des profits colossaux.  Les effets sur la santé et l’environnement du courant continu sont inconnus à long terme…

 

Mais ce projet ne concerne pas uniquement les Pyrénées-Orientales, il concerne aussi plusieurs communes de l’Aude car la réalisation d’une nouvelle interconnexion  THT à 400 000 V entre Baixas et Santa Llogaia implique le renforcement, en amont du poste de Baixas, de la ligne électrique THT aérienne existante la Gaudière-Baixas.  RTE a prévu et même commencé les travaux sur cette ligne qui prévoient le doublement de la capacité d’échange passant de 400 000 V à 800 000 V entrainant une augmentation de l’intensité et donc des champs magnétiques.  Car contrairement au tronçon enfoui en Roussillon cette ligne aérienne est en courant alternatif dont les effets nocifs sur la santé sont bien connus.

 

Nous tenions à vous faire part de nos craintes quant à la proximité du bâti de nombreuses communes avec cette ligne (parfois à quelques mètres seulement) exposant les populations aux dangers des champs magnétiques mais aussi la proximité de cette ligne avec de nombreuses propriétés agricoles allant même jusqu’à en surplomber certaines (Mas Janeil sur la commune de Tautavel ou à Talairan au-dessus d'une maison de retraite et Moux tout proche de l'habitat... ). La santé des riverains est donc indéniablement menacée malgré les mensonges de RTE qui nie vouloir doubler la capacité de transport mais seulement changer les câbles.

 

Notre opposition à ce projet est donc totale mais nous serons toujours aux côtés des populations touchées et des communes impactées pour les aider dans leurs démarches d’indemnisation auprès de RTE, car si l’on ne peut arrêter ce projet il faudra que les mairies et propriétaires concernés se mobilisent, et nous les soutiendrons, pour obtenir les meilleures compensations financières possibles.

 

Nous sommes à vos côtés et à votre disposition pour toutes informations ou contact pour vous aider dans vos démarches et actions que vous aimeriez mener afin de protéger la santé des populations et de limiter l’impact sur votre commune et son territoire, vous aider à DEFENDRE VOS DROITS  et vous protéger.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Defensa de la terra
commenter cet article

commentaires