Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2015 6 24 /10 /octobre /2015 11:23
L'amassada, la cabane de la résistance
L'amassada, la cabane de la résistance

Notre bon journal local l’Indépendant nous informe en ce début du mois d’octobre que la ligne THT, la MAT comme disent nos amis catalans du sud vient d’entrer en activité ainsi nos merveilleuses centrales nucléaires de Golfech et de Tricastin vont pouvoir déverser en Espagne leur production réputée si propre.

Donc, gagnant-gagnant pour la France ?

Et bien non ! Tous ces transports d’énergie ne sont pas si simples, l’Espagne en retour, l’hiver quand le vent souffle sur la Meseta les grandes éoliennes de la multinationale d’Iberdrola vont en sens inverse irriguer le réseau français pour reposer nos vieilles centrales nucléaires !

Mais pour cela il faut des câbles et des pylônes et en particulier un nouveau projet de RTE qui vise à implanter une nouvelle ligne THT qui au départ de la Gaudiere va traverser le sud Aveyron et au-delà tout le Massif Central.

Les populations des si beaux territoires du sud Aveyron, proches du Larzac ne vont pas se laisser faire à Saint Victor où RTE veut implanter un énorme transformateur sur plus de 10 hectares destiné à la fois au passage de la nouvelle THT et à la récupération d’un parc éolien géant projeté dans la région.

Sur le lieu même d’implantation du transformateur la résistance s’est organisée autour de l’association Plateau Survolté (http://www.sudaveyron.org/plateausurvolte/) et une ZAD s’est implantée où nos camarades ont construit une cabane appelée l’AMASSADA c’est-à-dire en occitan l’assemblée.

Defensa de la Terra apportera son soutien aux luttes qui se mettent en place à Saint Victor et dans ses environs.

Le 2 octobre dernier une réunion publique était organisée à Saint Victor pendant laquelle le professeur Depris spécialiste international des THT a bien expliqué que tous ces projets étaient liés, THT entre la France et l’Espagne, transformateur et poste de conversion, ici et là, le tout pour permettre aux grandes multinationales de transport d’électricité d’engranger de nouveau bénéfices.

Le professeur Depris s’apprête à se rendre dans les Pyrénées pour dénoncer les nouveaux projets d’interconnexion électrique sur lesquels nous reviendrons.

SOYONS SOLIDAIRES !

Partager cet article

Repost 0
Published by Defensa de la terra
commenter cet article

commentaires